GSSIA
GSSIA

Groupe de Soutien au Syndrome de l'insensibilité aux androgènes
 
GSSIA PortailGSSIA Portail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ces petits rien qui font plaisir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blanche-renarde

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 26
Localisation : 63

MessageSujet: Ces petits rien qui font plaisir.   Ven 18 Fév - 13:09

J'ai pas trop su où poster se topic... Parce que ce forum manque singulièrement de sections positives... M'enfin soit, à déplacer au pire Wink

Je voulais vous proposer d'échanger sur ses petits rien qui font plaisir, qui touchent de près ou de loin notre symptôme. Que ce soit des petites ou des grandes victoires, des réactions de proche, des infos entendues... Bref, tout ce qui mets un peu de baume au coeur.

J'ouvre le bal, avec un petit rien qui a déjà plus d'un an et demi...
Depuis gamine, j'ai voulu un tatouage. Parce que d'aussi loin que je m'en souvienne, je l'ai toujours considéré comme la seule oeuvre d'art où l'artiste collabore avec sa toile. J'avais plusieurs projets, aucun n'a pour le moment était mené à terme. Il y en a bien un que je cogite depuis cinq ans et qui me donne du fil a retordre (il y a cinq ans, il devait faire un diamétre de 5-6 cm... Maintenant, je l'imagine partant du haut de la fesse gauche et remonter sur tout le flanc, jusqu'au sein et à l'omoplate !!).
Mais j'ai accéder à mon rêve il y a un an et demi, pour mes dix-huit ans.
Je m'étais toujours vu avec un tatouage sur l'aine, qui remonterait un peu sur le ventre. J'avais fait une croix dessus, trop peur qu'il se déforme à cause d'une grossesse. Mais quand j'ai approché de la majorité, je me suis rendue compte que cet obstacle n'en était plus un : si de grosses il n'y a pas, je peux très bien me tatoué le bidou !
Comme c'est un endroit qui reste tout le temps caché (du moins le bas du tatouage Wink ) j'ai eu envie de faire quelque chose de relativement intime. J'ai cogité un moment. Et je me suis décidé pour ceci :

Spoiler:
 


Ca me faisait marrer l'idée de tatouer sur ma peau, de manière visible donc, quelque chose d'invisible normalement. Comme pour revendiquer une part de masculinité.
J'en suis très fière de ce tatouage. Parce que je l'ai dessiné, parce que j'ai eu le cran de me le faire encrer, parce qu'il a été le premier pas de mon acceptation du syndrome.
Quand je l'ai fait tatoué, mon tatoueur m'a demandé pourquoi ce tatouage. Il pensait que j'étais bi ^^
Je lui ai expliqué, et c'est la première fois que j'ai expliqué le syndrôme à un inconnu.

Bref, qui me suis ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ces petits rien qui font plaisir.   Ven 18 Fév - 13:59

C'est JOLI !!! Smile
J'adore les tatouages, moi aussi j'en ai un très "intime" mais pas parce que placé à un endroit intime, intime parce que lié à qque chose qui m'a fait souffrir et pour laquelle j'ai voulu marquer le coup, comme pour faire le deuil. Un tatouage c'est tellement personnel, il n'y a que celui qui le porte et qui l'aura toujours sur lui qui peut l'apprécier à sa juste valeur.

Sans rentrer dans le détail, pour combler le manque affectif de l'envie d'enfant qd j'ai eu 26 ans j'ai pris un chaton, tout noir. Je l'aimais énormément c'etait mon "bébé". Puis un autre (une chatte, toute blanche).
Pdt plusieurs années j'ai vécu avec une proximité avec eux au-delà de la relation animal - humain, mais je sais aujourd'hui que je compensais un manque, car je n'arrivais pas à parler bébé avec mon homme.
Et puis mon chat noir à 5 ans est tombé malade, on ne savait pas ce qu'il avait, il avait des crises de douleur, on a tout essayé, j'ai dépensé plus de 800 euros en véto pour le sauver mais ça n'a pas suffit il est mort, en souffrance.. Sad
J'en ai été vraiment malade, j'en ai pleuré, énormément et je n'arrivais pas à me consoler, et puis je ne trouvais pas forcément de réconfort autour de moi car tout le monde ne comprenais pas le lien que j'avais avec ce chat...
J'ai repris un chat 2 mois après, pour tenir compagnie à la petite chatte, et pour consoler ma peine aussi. Il était superbe, beau gentil câlin, adorable. .. et pas de chance il est mort d'un virus à la con, à 11 mois..
Ct une periode tres dure, c'etait en 2008 et 2009. Du coup je me suis fait tatouer un grand chat noir sur l'épaule, je ne les oublierai jamais. Depuis j'ai passé le cap et je me concentre sur la maternité... Smile

Revenir en haut Aller en bas
evelyne

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 01/09/2010
Age : 68
Localisation : 94

MessageSujet: Re: Ces petits rien qui font plaisir.   Mer 23 Fév - 16:14

Vos tatouages sont magnifiques. c'est un grand dépassement de soi (pour moi) que de marquer à tout jamais sur son corps un signe de quelque chose. Je n'oserai jamais faire cela. Et pourtant j'ai cherché comment cacher mes deux grosses cicatrices de la double hernie puis de la gonadectomie. Le chir m'a défiguré le ventre. Un vrai champ de bataille, j'ai un ventre d'ancienne combattante. Mais j'oserai pas faire un tatouage
Bravo. C'est tres beau!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Blanche-renarde

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 26
Localisation : 63

MessageSujet: Re: Ces petits rien qui font plaisir.   Mer 23 Fév - 17:19

Je n'envisageais pas ce topic comme un topic de tatouage-attitude, mais juste comme l'occasion de parler de nos p'tits bonheurs en rapport avec le syndrome...

Evelyne, pour moi me tatouer c'est me réaproprier mon corps, c'est une manière hyper positive de dire que je fais ce que je veux...
Pis c'est beau Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lily



Messages : 7
Date d'inscription : 30/12/2013
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ces petits rien qui font plaisir.   Lun 30 Déc - 19:51

Moi ce que j'adore (mais je ne sais pas si tout le monde est dans le cas) c'est le fait qu'on ne sente jamais la transpiration et qu'on ne doive pas se raser sous les bras. :-)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ces petits rien qui font plaisir.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces petits rien qui font plaisir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que faites-vous des élèves qui ne font rien ?
» Rappelle-toi que si un rien fait souffrir, un rien fait aussi plaisir...
» les petits horloges suisse font COU- COU ! COU - COU !
» Vos moments de bonheur !
» Les petits miracles qui font qu'on se dit que c'est quand même le plus beau métier du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GSSIA :: SIA :: Problèmes rencontrés-
Sauter vers: