GSSIA
GSSIA

Groupe de Soutien au Syndrome de l'insensibilité aux androgènes
 
GSSIA PortailGSSIA Portail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aphrodite

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Sexualité    Mer 13 Oct - 3:07

Une petite question me taraude l’esprit...Embarassed
Avez vous ou ressentez vous des envies homosexuelles Question Question Question
Si oui pensez vous que cela est dû à notre condition
Etant enfant (c'est à dire 6 ans) je me suis sentie attirée directement et très naturellement vers les filles
Qu'en pensez vous Question Question Question [b]


Dernière édition par Aphrodite le Lun 18 Oct - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
evelyne

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 01/09/2010
Age : 68
Localisation : 94

MessageSujet: Re: Sexualité    Mer 13 Oct - 8:18

C'est compliqué comme question,
Je ne connaissais pas ma condition génétique, et lorqu'à 30 ans, après 13 ans de relations hétéros, j'ai vécu plusieurs relations homos, certaines sans lendemain, mais pour l'une tres belle et durable, mais qui a débouché , pour moi , par l'évidence que je jouais le rôle masculin ( jeune fille de 10 ans ma cadette, 25 cm de moins que moi). Sans être clairement exprimé, je la prennais en charge à tous les niveaux, je la protégeais........
Au bout d'un moment je n'ai pu rester dans ce rôle qui me gênait car je me suis toujours vécue en femme sans ambiguité. Donc la relation a cessé. Mais avec le recul, cela m'a permis d'approcher intimement des femmes "traditionnelles" et j'ai pu constater que leur sexe étaient en tous points le même que le mien. Lorsque j'ai appris ma condition génétique, pleins de choses se sont mises en place dans ma tête, mais je ne me suis pas vue ou pensée différemment qu'avant, car je savais qu'il n'y avait pas de différences entre elles et moi.

Mais je dois dire que je suis plus attirée par le corps des femmes que celui des hommes. Celui des femmes provoque chez moi de la tendresse alors que celui des hommes presque de l'indifférence.

Mais passée 60 ans mon cerveau s'est assagit et le manque d'homone met mes sens en "sommeil". Cela n'est pas désagréable non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Faribole

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/09/2010
Age : 28
Localisation : France (Yvelines 78)

MessageSujet: Re: Sexualité    Mer 13 Oct - 18:27

Personnellement je pense qu'il est normal de ressentir à un moment où à un autre ce sentiment. j'en ai parlé avec beaucoup de femmes qui n'ont pas notre conditions et qui, pour une grande majorité, ont tenté (ou voulu tenter) une expérience homosexuelle. J'en ai déduit qu'il est normal à un moment donné de se "chercher" et vouloir expérimenter quelque chose avec ce que l'on peut considéré comme "notre reflet".
Je le vis personnellement comme cela et les expériences se sont faites avec mes amies proches car le besoin de le faire comme avec moi-même mais en mieux, car en général j'envie toujours les filles d'être ce qu'elles sont, et d'être différentes de moi.
Je ne pense pas que cela soit anormal, mais peut être que du fait de notre condition, on peut ressentir d'avantage ce sentiment car d'un coté, on doit surement envier un peu les autres femmes... Il n'y a pas besoin d'y voir ici l'expression de notre masculinité refoulée, je pense... cat
Revenir en haut Aller en bas
http://edollie.skyrock.com
Aphrodite

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Sexualité    Lun 18 Oct - 1:36

Merci les filles !!!
Je tiens à préciser que depuis toute petite j'ai toujours une attirance pour les filles Laughing . La vue d'un corps de femme m'émoustille, mais c'est sûr que je me sens plus masculine quand je fais l'amour à une femme et vice versa avec un homme.
Mon sexe est différent clitoris beaucoup plus développer et absence de petite et grosse lèvres. Vagin très court j'ai d'ailleurs eu recours à une vaginoplastie. Je ne sais toujours pas si je suis SIAC OU SIAP. Cela mérite peut être un post d'ailleurs:?: Question Question
Je me sens femme mais à tout point de vue, aucune envie de changer de sexe mais c'est juste que parfois à l'intérieur de ce corps je me sens une âme masculine. Bizarre non Question Question Exclamation
J'ai un visage assez androgyne d'ailleurs je plait aussi bien à des filles hétéros que lesbiennes ainsi que des hommes hétéros et gay. Identité sexuelle très vague pour le moment Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Faribole

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 02/09/2010
Age : 28
Localisation : France (Yvelines 78)

MessageSujet: Re: Sexualité    Lun 18 Oct - 15:29

Coucou,

D'après ce que tu décris, je pense que tu es plutot SIAP, car dans le syndrome sous sa forme complète, il n'y a pas de différence physique avec un phénotype féminin (si ce n'est la pilosité et le vagin plus court dans certains cas).
En effet, cela pourrait peut etre faire l'objet d'un post !

A bientot !!
Revenir en haut Aller en bas
http://edollie.skyrock.com
Blanche-renarde

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 26
Localisation : 63

MessageSujet: Re: Sexualité    Mar 16 Nov - 16:45

Personnellement, je suis bi.

Aucun rapport avec ma condition à mon avis, quand je ne savais pas, j'étais aussi bien attirée par des hommes que par des femmes.
Je n'ai jamais pour autant eu de vraie relation (comprendre plus qu'une histoire d'un soir) avec une fille, parce que l'occasion ne s'est jamais présentée.

Dans les relations que j'ai pu avoir avec des filles, je n'ai jamais eu l'impression que l'une de nous deux "faisait l'homme", ça me semble une interprétation très réductrice et très "hétérocentrique", si vous me permettez le néologisme. (Entendre ici hétérocentrique, comme "centré sur un point de vue hétérosexuel").

De toute façon, je déteste l'idée de résumer une personne à son sexe. Quand je vois quelqu'un dans la rue, je vois une personne, avant de voir un homme ou une femme.
Et quand je suis attirée par quelqu'un, ou quand j'aime quelqu'un, c'est en tant qu'individu, pas en tant qu'homme ou en tant que femme.
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Sexualité    Mer 17 Nov - 0:29

Bon en tout cas ça me rassure, je suis du même avis. Je marche plus au feeling plutôt qu'autre chôse. C'est pour cela d'ailleurs que même ayant des relations avec les deux sexes je ne me sens ni lebienne ni hétéro.
Je me demande souvent si cela est dû à notre condition. Je veux dire qu'au départ étant conçu génétiquement pour devenir des êtres mâles peut être que cela participe à l'attirance ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: d'accord   Ven 18 Fév - 13:00

Je suis assez d'accord avec toi aphrodite, je suis avec mon chéri depuis 8 ans, j'ai eu un autre chéri pdt 6 ans avant lui et j'adore être avec un homme, mais je suis aussi attirée par les filles, j'ai eu une expérience moi aussi vers 25 ans (entre mes deux longues histoires.. :p) que j'ai bcp aimé, mais sans lendemain, et franchement dans ma tête je suis super open, Je me sentais aussi un peu l'homme dans cette histoire, surement parce que plus grande.. ?
Comme à l'époque je ne savais pas ça me perturbait un peu d'avoir une attirance pour les filles, mais je pense que ça peut etre qd meme lié .. d'ailleurs vous dites toutes que vous avez plus ou moins à un moment dans votre vie été attirées par les femmes, même si pas passé à l'acte ..

Aujourd'hui je suis plus dans le désir de devenir maman, donc tout mes efforts vont dans ce sens.. Smile
Contente de partager enfin tout ca !

Je suis SIAC, et je pense qu'aphrodite tu dois etre SIAP, mais légèrement.. y a plusieurs niveaux.


Revenir en haut Aller en bas
MarieCharlotte

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 21/12/2011

MessageSujet: Re: Sexualité    Mer 21 Déc - 19:19

Personnellement, j'ai vécu des expériences des deux types.
Et même si je me sentais déjà fort attirée par les femmes avant, je dois dire que l'annonce de mon syndrome m'a conforté dans mon statut "masculin" que j'ai toujours ressenti.
Bref, je ne vais pas vraiment m'étendre sur le sujet, mais je sais que si je n'étais pas dans une relation hétérosexuelle depuis plus de 5 ans (et qui est parfaite), je ne chercherais probablement un mec Wink
J'ai souvent l'impression que je suis "lesbienne dans une relation hétérosexuelles". Hé ouais, ça s'explique pas ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lily



Messages : 7
Date d'inscription : 30/12/2013
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sexualité    Lun 30 Déc - 20:49

Moi jusqu'à mes 16 ans (époque de ma gonadectomie) je me sentais comme un enfant qui n'éprouve pas d'attirance sexuelle. Je n'étais attirée ni par les filles ni par les garçons. Ca ne m'intéressait pas, j'étais "neutre".

Depuis que je prends des oestrogènes (càd depuis mes 16 ans) je me sens clairement femme (c'est venu progressivement). Je suis attirée par les hommes et je suis épanouie avec mon amoureux. J'ai par contre conscience que les hormones jouent un grand rôle la dedans et que si je les arrêtais je redeviendrais "neutre".

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sexualité    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sexualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GSSIA :: SIA :: sexualité-
Sauter vers: